Archive pour le mot-clef ‘maison folie’

Comedien.be: Interview Neil Elliott (Slamons&Friends)

Lundi 6 décembre 2010

Neil Elliott, slam performer, nous parle de Slamons&Friends, rencontre internationale entre des slameurs des quatre coins de l’Europe, qui aura lieu bientôt à Mons, dans la foulée de la 1ère Coupe d’Europe de Slam de poésie…

Slamons and Friends, Quésaco ?

Il faut savoir avant tout que Le collectif de slam enV.I.E.S., qui organise des scènes slams mensuelles en collaboration avec la Maison Folie de Mons, et dont je faisais partie jusqu’il y a peu, a pris l’habitude d’organiser une scène slam “spéciale” en décembre. Généralement, il s’agissait surtout de convier des invités-surprises, souvent des slameurs français (de Reims, Troie, Tours,Lyon,…) ; mais cette année, le collectif a voulu frapper plus fort et on a voulu lancer une rencontre internationale entre slameurs européens ici, à Mons. J’ai moi-même participé à un événement de ce genre à Berlin l’an dernier, qui a duré une semaine, et l’expérience a été tellement positive qu’on a eu envie de reproduire la même chose en Belgique, mais à plus petite échelle. Slam

Qui et qu’est-ce qu’on va pouvoir y voir et entendre ?

Parmi les invités, il y aura des slameurs hongrois , espagnols, français, et, évidemment, des Belges néerlandophones. L’évènement va s’articuler en deux jours : le vendredi soir, il y aura une scène ouverte, comme celle que l’on organise chaque mois, mais riche de tous ces invités. Le lendemain, le samedi, le public pourra assister à une série de tables rondes autour du slam. Le but est de faire un peu l’état des lieux de l’évolution du slam dans chaque pays, d’aborder des thèmes plus pointus aussi, comme le slam et la pédagogie, les disciplines associées au slam, etc. On vise le partage, l’échange de connaissances et d’expériences.

Cet évènement, c’est un one shot ou c’est destiné à devenir un rendez-vous récurrent ?

En ce qui me concerne, c’est un one shot ! (Rires) Je me suis prêté au jeu de l’organisation parce que j’avais les contacts nécessaires, mais ce fut un énorme défi. Libre au collectif de perpétuer l’évènement en cas de succès !

Slamons&Friends démarre le 17 décembre, c’est-à-dire au lendemain de la Première Coupe d’Europe de slam qui aura lieu à Reims la même semaine. Ça ne risque pas de faire doublon ?

Au contraire, on compte sur l’engouement généré pas la Coupe d’Europe. Reims n’est qu’à 2 heures de route de Mons, a priori, les slameurs qui ont fait le déplacement jusque là n’hésiteront pas à venir jusque chez nous pour continuer à partager. Et comme l’équipe de Reims se déplace de toute façon, le public devrait suivre le mouvement !

Slamons

Un mot sur les invités ?

On pourra voir el paillasso manchego de Barcelone,un professionnel qui a sa propre scène dans sa ville, et qui excelle aussi dans le spoken word, Ruben Prada de Madrid, Hugee, une des pionnières du slam en Hongrie, rencontrée à EUSlam au Sziget Festival, à Budapest) de même qu’Aldo, et, venus de moins loin, nous aurons Tom Driesen et Kenny De Thaey qui représenteront le slam belge néerlandophone. Avec la collaboration de l’Ecole d’Interprètes, les textes en langues étrangères seront surtitrés par projection (en français et en anglais), et des étudiants interprètes assureront la traduction pendant les tables rondes. Ces tables rondes seront ouvertes au public, mais beaucoup de groupes se sont déjà manifestés pour y assister, donc mieux vaut réserver sa place.

Et après ça, le slam montois reprendra le cours normal de ses activités ?

Pas vraiment car il y aura aussi une résidence slam en février : 3 slameurs étrangers, 3 slameurs locaux et des musiciens seront “enfermés” ensemble pendant dix jours. Le défi : écrire ensemble sur un thème donné et monter un spectacle qui sera donné en représentation à l’issue de ces dix jours, les 24 et 25 février. Le fruit de leur travail sera également enregistré sur CD. Le but est vraiment de tendre à une professionnalisation de la scène slam, comme c’est déjà le cas en Allemagne,par exemple : là-bas, on opère une distinction entre les scènes ouvertes pour amateurs et les spectacles de slam payants, où les artistes ont un autre niveau. L’échange entre les slameurs “pros” invités et nos débutants locaux devrait être bénéfique, et permettre à ces derniers de se professionnaliser.

Slamons&Friends, les 17 et 18 Décembre 2010 à la Maison Folie de Mons. Entrée libre ! Toutes les infos sur www.maisonfoliemons.be

Cindya Izzarelli

Retrouvez cette interview (et bien d’autres) sur Comédien.be!

Interview: Anne André, directrice de la Maison Folie

Mardi 1 juin 2010
Anne AndréCette montoise pure souche a démarré sa carrière au centre dramatique hennuyer en 1985 ; co-administratrice du Manège de Mons dès sa création en 2002, elle devient directrice de la Maison Folie en 2005. Elle nous parle de ce projet un peu fou qui n’en finit pas de surprendre…

Comment a démarré le projet Maison Folie ?

Tout a commencé avec Lille 2004, capitale européenne de la culture. Dans ce cadre, il y a eu création de 12 Maisons Folie, 9 dans le Nord de la France et 3 en Belgique (à Courtrai, Tournai et Mons). En Belgique, seule celle de Mons existe encore aujourd’hui.

Quelles étaient les missions de base d’une Maison Folie ?

En un mot : désacraliser l’art. L’art doit devenir une expérience du quotidien accessible à tous. Les Maisons Folie sont aménagées au coeur des quartiers, elles sont souvent des lieux de résidence et création artistique et des lieux de culture de proximité avec une forte dimension participative. Le concept est donc d’effectuer un grand écart en permettant l’accès à une programmation pointue pour le grand public. Le fait qu’il s’agisse souvent de lieux désaffectés mais ancrés dans la mémoire collective, réactivés en lieux culturels (ici à Mons, il s’agit d’une ancienne école), pose la question du lien entre passé et futur.

En 5 ans, comment a évolué la Maison Folie et que sont devenus ses objectifs ? Au début, nous disposions de peu de moyens. Il n’y avait pas de contrat programme, pas de budget, rien. Depuis 2007,La Maison Folie la Maison Folie est inscrite dans le contrat programme du Manège. Le Manège a quatre volets différents d’activité, que nous devons respecter. Cela nous donne des missions plus précises à respecter.

C’est-à-dire ?

Si on doit résumer l’esprit de la Maison Folie en une phrase, c’est celle-ci : Le citoyen est au coeur des projets de création. Des lieux sont mis à disposition des associations socio-culturelles, nous offrons un accompagnement technique et artistique sur demande etc. Nous jouons le rôle d’interface entre les artistes professionnels et les habitants. Nous assurons une mise en contact pour le développement de créations participatives, pour que l’habitant soit en amont du processus de création, comme par exemple dans le projet théâtral Vague, ou comédiens professionnels et amateurs se sont côtoyés.

Nous assurons aussi une connexion avec le monde : il y a dans notre programme un « Temps fort », où un pays, une région est mis à l’honneur. Le but est de faire collaborer un artiste international avec des habitants de Mons. Nous ne faisons jamais venir un invité sans qu’il y ait contact avec la ville et le citoyen.

Nous avons aussi une mission d’émergence et d’accompagnement de la jeune création, de préférence locale.

Un exemple ?

Un bon exemple, c’est le projet « Les Laboréales » : il s’agit d’un appel à projet réservé au Conservatoire et à l’ESAPV de Mons. La Maison Folie offre aux jeunes artistes sélectionnés un dispositif d’accompagnement complet : temps de travail, subventions, mentorat européen, temps de visibilité dans le cadre du festival « Un pas de trop », ainsi qu’une série de représentations à La Bellone à Bruxelles.

Enfin, nous voulons offrir un espace d’expression à de jeunes talents non professionnels par le biais d’ateliers (théâtre, photo, écriture, etc.), des scènes slam, de projets tremplins tels que le tremplin hip-hop pour jeunes danseurs ou le projet résidence slam qui aura lieu en mars 2011.

Un avant-goût du programme de la saison prochaine ?

Outre les rendez-vous incontournables que sont devenues les scènes slams et les ateliers récurrents, je peux déjà vous dire que la rentrée sera espagnole, avec un focus sur l’Andalousie, ses arts, son cinéma, sa musique et ses danses. Nous aurons notamment un récital de textes de Garcia Lorca et une exposition de croquis sur Séville.

Comment va grandir la Maison Folie au cours des 5 prochaines années ?

C’est le genre de projet qui n’est jamais fini ; la Maison Folie a trouvé sa place dans le paysage, mais elle peut et doit encore évoluer, notamment vers plus d’ouverture à des collaborations internationales, plus de place pour les arts hybrides, plus de spectacles participatifs, pour continuer d’ouvrir les imaginaires et les regards. Mais tout cela se fait pas à pas, au fil des rencontres…

Pour plus d’infos, visitez le site de la Maison Folie

Cindya Izzarelli

Retrouvez cette interview (et bien d’autres) sur Demandez le Programme!

Reportage: “Profession: passeurs d’envies”

Jeudi 13 mai 2010

A l’heure où la SMS attitude et la désaffection pour la lecture appauvrissent inexorablement le niveau de langue des jeunes, quelques irréductibles amoureux de la langue française se sont lancé pour défi de réconcilier les moins de 18 ans avec le verbe et la plume. Ils sont poètes, et dépoussièrent les dictionnaires le temps d’une leçon de slam magistrale. Démonstration…

L'école du Ponton10 heures du matin. Le tout premier soleil de printemps s’étire sur le macadam de la cour de l’école du Ponton, à Cuesmes (Mons). C’est la fin de la récréation, la sonnerie se perd dans les cris aigus. Les rangs se forment mollement; il y en a un, cependant, qui émerge plus vite que les autres. Ceux-là semblent visiblement pressés de rentrer en classe. «C’est parce qu’on a cours de slam! ».

Une fois rentrés, chacun regagne sa place dans un chahut décroissant, guettant l’entrée en estrade des « profs de slam ». Les prof de slam, ce sont eux: Neil Beisson, alias Neil tout court sur scène, Bozo des temps modernes tout en cheveux et en jeans XXL, et Rachel Babin dite Rachel-Ma-Rachel, longue liane bariolée couronnée d’un doux sourire. Un couple qui détonne dans une salle de classe, mais qui a tout pour plaire aux mômes.

Dans son chemisier bien repassé, l’institutrice donne ses dernières recommandations avant de s’effacer derrière son bureau. Elle est hors-jeu pour deux heures.

Neil s’ébroue un peu, explique aux enfants la raison de la présence de l’intruse-qui-prend-des-notes au fond de la classe, et l’atelier commence.

« Qui peut me rappeler les règles du slam? »Neil et la classe

Les petites mains fusent. Les réponses suivent.

« On peut pas dépasser trois minutes », « On doit écrire son texte tout seul », «

On doit écouter les autres », « On peut pas être déguisés »…

C’est aujourd’hui la dernière séance d’atelier et les enfants semblent avoir bien intégré ce qu’est le slam et comment ça marche. Étape finale: mettre la dernière main aux textes qu’ils ont rédigé en équipes, et sélectionner le groupe qui représentera la classe au premier grand tournoi inter-scolaire de slam de la ville de Mons, le 24 avril prochain.

Un « virus » importé

Un arrêt sur image est ici nécessaire: le slam fait son apparition dans le paysage culturel montois à l’automne 2006, sur l’impulsion d’Anne André, directrice de la Maison Folie, un des haut-lieux culturels de Mons, et de son époux, Alain Lévêque alias Alain de l’Ombre. Ils découvrent la discipline à Nantes en 2005, au Lieu Unique, plate-forme culturelle aménagée au cœur des anciennes usines de la biscuiterie LU. « Un coup de foudre », se souviennent-ils: l’ambiance, le rythme, la diversité des textes, tout leur plaît, et immédiatement vient l’envie de ramener le concept dans leurs valises pour l’implanter en Belgique. Le M.C. (Maître de Cérémonie) est ce soir-là Pilot le Hot, slameur parisien et fondateur de l’association Slam Production, qui a introduit le slam à Paris avant que le mouvement ne s’étende à toute la France. Un accord est conclu entre Slam Production et la Maison Folie de Mons: un cycle d’ateliers d’écriture et de scènes slam est programmé sur deux ans, le temps de lancer la machine et de faire des émules. Très vite, une petite troupe d’enthousiastes se réunit autour du projet; elle en restera le noyau dur, aujourd’hui concrétisée sous la bannière du collectif « e.n.V.I.E.S. », qui a désormais pris le relais de Slam!Production. Plus qu’un succès, c’est une véritable contagion, comme le raconte Neil: «  Quand nous avons commencé en 2006, nous étions 10, public et animateurs compris; aujourd’hui, on devrait presque refuser d’inscrire des slameurs pour éviter que la scène ne se prolonge jusqu’à l’aube. »Le slam à l'école

Un engouement qui n’a pas échappé à la Ville de Mons: désireuse de devenir capitale européenne de la culture en 2015 (on sait aujourd’hui que ce sera le cas), la ville a tôt fait d’intégrer le slam dans son projet culturel et citoyen, sous la forme d’ateliers d’écriture administrés dans les écoles de l’entité. Le but: intéresser les enfants du primaire à des problématiques citoyennes par le biais d’approches nouvelles et ludiques. Estampillés « passeurs de culture », Neil et Rachel, tous deux membres d’e.n.V.I.E.S., ont sillonné pendant toute l’année scolaire les écoles de Mons, Cuesmes, Harmignies, Quaregnon et Nouvelle. En six séances de deux heures, ils ont fait entrer les enfants dans la dimension slam: jouer avec les mots, les rythmes, les rimes, les allitérations; le poème, le haïku, comment déclamer son texte, comment respecter celui qui déclame. Mme Linda Place, l’institutrice de la classe du Ponton, est ravie: «Le bilan que je tire de cet atelier est tout simplement génial. J’ai vu chez certains élèves des choses que je n’avais pas vues depuis la rentrée. J’ai quelques élèves qui sont rétifs à toute forme de participation, et là, je les ai vu écrire, rire, prendre la parole, travailler en groupe. Ils continuent même parfois à « jouer aux rimes » dans la cour de récré! C’est une belle évolution; j’espère avoir l’occasion de recommencer l’aventure l’année prochaine. »

L’expérience n’est pas aussi concluante partout. « Certaines classes nous mènent la vie dure , confie Rachel. « A Mouscron, par exemple, nous avons eu affaire à des adolescents du CEFA (Centre d’Education et de Formation en Alternance). Des durs à cuire: ceux-là ont passé la première moitié des séances à nous toiser en silence, bras croisés. Pas moyen de leur faire prendre un stylo. Finalement, à force d’insister, l’un d’entre eux a fini par admettre qu’il écrivait des textes de rap pendant son temps libre. Ça a aidé à faire tomber la barrière et les autres ont accepté de coopérer. Mais on n’a quand même pas su en tirer grand-chose, faute de temps. Dans ces moments-là, on se sent un peu impuissants…»

Rien de tout cela au Ponton: les enfants s’impliquent avec une belle énergie. « Quand ils sont plus jeunes, c’est plus facile, remarque Neil. « Ils ne sont pas encore empêtrés dans les inhibitions de l’adolescence . »

Par groupes de quatre, les élèves recopient leur poème avant de le présenter à la classe. Pour éviter le brouhaha, Neil et Rachel ont appris aux enfants à applaudir dans la langue des sourds-muets, en agitant les mains.

Les textes se suivent, les sujets sont simples, voire essentiels: la famille, la nature, l’école, les copains. Des thèmes qui les touchent directement, qui leur parlent.L'équipe du Ponton

Arrive enfin le dernier groupe, celui qui représentera la classe au tournoi. L’une d’entre eux, Laura, a des difficultés à faire entendre sa petite voix timide. L’animateur l’encourage: « Vas-y Laura, on ne t’entend pas! Crie! Les enfants, faites du bruit, il faut que la voix de Laura passe par-dessus! » D’abord rouge pivoine, Laura finit par éclater de rire et par se prendre au jeu, et crie. Cette dernière séance se termine sur une petite victoire.

« Premier, c’est facile; deuxième, c’est subtil »

24 avril: arrive enfin le jour T. Traînant derrière eux parents et profs, une nuée de Schtroumpfs en T-shirt écarlate envahit l’Espace des Possibles, la grande salle de la Maison Folie. L’ambiance est surexcitée: ça piaille, ça répète, ça cherche les copains. Au centre de l’agitation, Neil et Rachel, encadrés par le reste du collectif e.n.V.I.E.S. et quelques autres slameurs chevronnés recrutés pour jouer le rôle du jury, distribuent les T-shirts et les dernières recommandations en dénombrant le cheptel. Une école manque à l’appel. Neil fait la moue, mécontent: « Quaregnon ne viendra pas, on a reçu un coup de fil de l’institutrice. Trop peu d’élèves ont répondu à l’appel, elle ne veut pas « gaspiller sa journée » pour si peu. C’est vraiment dommage pour les enfants, ils avaient bien travaillé pourtant. »

Une fois tout le monde installé, le tournoi démarre par un mot d’Anne André, qui rappelle les fondements du projet. « Ce tournoi inter-scolaire est, je l’espère, le premier d’une longue série. Ce sont huit classes qui ont participé cette fois, mais d’année en année, le projet sera étendu jusqu’à faire participer toutes les écoles de la Ville et de l’entité, y compris le cycle secondaire. »

Enfin, Neil et Rachel prennent possession des micros de M.C., et le spectacle commence. Les écoles s’affrontent en deux poules de 3 et 4 équipes, avec un texte par enfant plus un texte collectif par classe. Les petits poètes défilent, certains talents se révèlent: finesse d’une plume, profondeur d’un propos, force d’une voix, éclat d’un talent comique insoupçonné. Au fil de la compétition, les groupes de l’école du Sacré-Cœur et du lycée Marguerite Bervoets se démarquent clairement du reste du peloton. Sans surprise, d’après les animateurs. « On avait déjà remarqué qu’ils avaient un train d’avance, avoue Rachel. « Ils sont plus à l’aise avec l’écriture et le vocabulaire. C’est aussi fonction de l’importance que l’instituteur ou l’institutrice attribue au cours de français. En espérant qu’ils servent d’exemple aux autres… »

Éliminée de justesse en fin de première manche, l’équipe du Ponton est néanmoins fair-play. « On va quand même rester jusqu’au bout, on s’amuse bien », dit Ilona. La petite Laura interpelle Neil, très fière. « T’as vu hein, j’ai bien crié! »

Les gagnants

Ce sont finalement le Sacré-Cœur et Marguerite Bervoets qui remporteront le tournoi. Leur récompense: des bonbons pour les premiers, encore plus de bonbons pour les seconds, car « Être premier, c’est facile, mais être deuxième, c’est subtil. » Et des gerbes de félicitations autour d’une collation bien méritée pour tout le monde, parce que, comme le rappelle Rachel, « les meilleurs slameurs ne gagnent…JAMAIS! »

17 heures sonne au beffroi. Le nuage de sauterelles rouges se disperse, la tension se relâche pour les profs de slam, lessivés mais heureux.

«Ce fut une année épuisante, dit Rachel, mais inoubliable. »

Neil acquiesce, et rajoute: « J’espère qu’on les reverra avec leurs parents aux scènes slam régulières. J’espère que certains continueront à écrire. J’espère qu’on leur a donné l’envie. »

Cindya Izzarelli

Théâtre: La femme rouge

Mercredi 28 avril 2010
la-femme-rouge
Claire Lejeune est une poète et essayiste montoise. Poussée dans sa démarche créatrice par l’amour, le désir d’aimer et le désir du désir, son oeuvre est notamment dédiée à la réhabilitation et la légitimation d’une pensée et d’une parole féminine. Disparue le 6 septembre 2008, “La femme rouge” contient son dernier texte, enchâssé comme un joyau entre les mots de Frédéric Dussenne, auteur et metteur en scène.

“La femme rouge” raconte une déclaration d’amour adressée à personne. Un cri jeté vers le ciel au nom du désir retrouvé. Une brèche dans les conventions par laquelle s’engouffre l’indicible, l’inavouable. Qu’est-ce qui choque encore, à l’heure où plus rien ne choque ? Qu’est-ce qui dérange, sinon l’interdit suprême, le tabou imprononçable ?

Pendant plus d’une heure, les deux comédiens se croisent et se toisent, seuls en scène, dans un duel de monologues où les écheveaux de l’intime se dévident sans retenue.

Le texte passe, furieux, à cent à l’heure, à peine le temps d’accuser le choc qu’il n’en reste que des bribes, celles qui font écho à nos propres désirs enfouis. Trop d’envies, de désirs, de vérités mêlées, il faudrait un siècle pour s’imprégner de chaque parcelle et là n’est pas le but.

Cette lettre d’amour unique et vouée à l’autodafé passe par toutes les nuances du rouge : l’amour, la passion, le désir, l’interdit, le sang, la colère, la rose du matin, le crépuscule, les braises mourantes. Mais meurent-elles vraiment…

Mention spéciale à la dense présence de Manuela Sanchez.

[Cindya Izzarelli]

LA FEMME ROUGE

Textes Claire Lejeune et Frédéric Dussenne / Mise en scène Frédéric Dussenne / Assistanat Caroline Detez / Avec Saïd Wissam Jafari et Manuela Sanchez / Lumières et vidéo Renaud Ceulemans

Retrouvez cette critique (et bien d’autres) sur Demandezleprogramme.be!

Demandez le programme!

Slam: Touché-coulé

Dimanche 21 mars 2010

Touché

Coulé

Tu veux tenter?

A1, un coup dans l’eau mais c’était bien

A2, c’était déjà vachement mieux
Touché-coulé, collés-serrés, j’ai dé-collé

Oui mais

A3, ça commençait à faire beau coup
Bien joué, oui, mais surtout
Ne viens pas m’accuser D3tesse d’esprit
Car nous les avons eu, nos con-promis
Nos prémisses de promesses jamais
Tenues, que rien ne cesse

Touché-coulé
Aurais-tu oublié mes coordonnées ?
Latitude longiline
Le G7 de la frime
Chacun derrière son écran
De fumée rouge et blanc
Les pions sur les I
Le vent l’emportera, C-T dit
D7ption
Je voulais que tu soies mon porte-avion
Mais me laisser m’envoler
Rien qu’à l’idée
T’avais le mal de mer
T’as préféré nous saborder

Touché-coulé
G1 problème
Je sens bien que t’en aimes
Une autre
E1 ?C7 dinde qui me remplace ?
A10-moi que c’est une farce ?
Ca valait vraiment la peine de livrer bataille
A moins…qu’elle navale ?
J’ai bien envie de la couler par le fond
Mais à quoi bon
Il faut que tout se passe
Et tant va la cruche à l’Homme
Qu’à la fin elle se casse

Touché-coulé
C-D ?Moi ? Jamais !
Je rame, rameur, râle mais
Grâce à toi, j’ai chaviré
De bord
Je vais pas te faire un D5
A6 ? Eh bien
D’un pas chaloupé mais précis
Je dis halte, F4 et prends le raccourci
Vers la sortie
Touché-coulé
Toucher, couler
Touchée, ouais
Mais pour me couler
Il faudra rejouer.

[La Fée C., Scène slam de la MF du 18/03/2010]

Vente rapide: Lara Fabian, TLFM

Samedi 13 mars 2010

Dieu est peut-être une femme, mais c’est pas sûr qu’elle nous pardonne sur ce coup-là…

Je n’aime pas me moquer inutilement (on pourra argumenter sur la notion de moquerie utile plus tard). Je suis partisane du chacun ses goûts. Je déteste les chanteuses à voix, j’ai toujours détesté. Pourtant, j’arrive à tolérer Lara Fabian parce qu’humainement c’est une très belle personne (et parce que la divine Vanessa Klak est fan). Je coupe le son pendant qu’elle chante, c’est tout. Après tout, il en faut pour tout le monde, n’est-ce pas, du moment que les moutons (ou les cochons?) sont bien gardés.

Mais quand Lara s’essaye au slam façon GCM sur le bridge de sa dernière chanson, là je dis NON.

Car ce n’est pas parce que le Docteur House du genre a rendu notre noble art célèbre pour les masses qu’il faut transformer ça en Ketchup Heinz et essayer d’en mettre sur tout ce qui est insipide. Je vous laisse juger.

Lara Fabian, Toutes les femmes en moi

J’en profite pour vous rappeler la soirée slam (A.O.C.) de ce jeudi 18 mars à la Maison Folie de Mons. Entrée gratuite, un vers dit, un verre offert, comme toujours. Venez nombreux!

[Cindya Izzarelli]

Slam: Portrait de famille

Lundi 15 février 2010

D’abord, y’a la mère

Celle qui sait plus mon nom

Qui a tourné les talons

En claquant son jupon, celle

Qui brasse le vent

Entre des dents trop blanches

Faites pour craquer des branches

Des pierres et des os gras

Sauf que là elle mange pas

Parce qu’elle fait attention

Car chez ces gens-là

On ne mange pas

On se pèse

Et puis, ya la vieille

Grenouille de bénitier

Que l’eau bénite tuerait

Tellement qu’elle est méchante

Et qu’elle sait le montrer

Celle qui donne pas aux pauvres

Ils ont qu’à travailler

Et qui va à l’Eglise

Juste pour pointer du doigt

Ceux qui ne sont pas là

Car chez ces gens-là

On ne prie pas

On méprise

Ya aussi le père

Celui qui parle jamais

Celui qui est fatigué

Qui était plein de tendresse

Et de liberté

Avant, ya longtemps

Mais maintenant c’est fini

Maintenant c’est bouché

Car chez ces gens-là

On ne saigne pas

On s’endurcit

Et puis, et puis ya la fille

Celle qui fait pitié

Avec ses fiancés

Ceux qui sont de passage

Ceux qui sont pour le mariage

Et qui finissent tôt ou tard

Par ne pas rester

Ceux dont on se dit plus tard

Fallait pas l’inviter

Car chez ces gens-là

On n’aime pas

On s’use

Et enfin

Dans un sous-verre pas cher

Ya la casquette du fils

Qu’est mort dans un virage

Même qu’il était trop beau

Et que ça fout la rage

Même que quand il est parti

Ca a tout détruit sur son passage

Car chez ces gens-là

On ne pleure pas

On se consume

Et puis, et puis ya ma soeur

Des fou-rires plein les cheveux

Des étoiles aux fossettes

Et des bras comme le monde

Ma douceur

Ma liberté

Mon port d’amarre

Ma claque

Ma fierté

Et si je parle tant

C’est parce qu’il y a des choses

Que je ne dis pas

Ou bien ya longtemps

Ou bien j’ai oublié

Car chez ces gens-là

On ne dit pas

Je t’aime

On ne dit juste rien

Mais ce soir, ma soeur

Ce soir je te le dis

Ti voglio bene

Et merci.

[Scène slam de la MF - 11.02.2010]

Slam: Cendrillon

Lundi 21 décembre 2009

Cendrillon sans tablier

Sent le graillon et le cendrier

Sert sans ciller des pommes aillées

Et de persillés oisillons

Aux persifleurs oisifs et niais

Qui sifflent et huent dans son sillon

Car Cendrillon sans tablier

Fille d’un barbier et d’une souillon

Laisse voir un corps en sablier

Qui fait trembler ces trublions

Sur ses talons bien aiguillés

Les mâles tortillent de l’aiguillon

Mais Cendrillon sans batailler

Les laisse bayer dans leur bouillon

Et si elle aime se pavaner

Elle n’affiche qu’un seul pavillon

C’est celui d’un grand négrier

Egrillard happeur de grillons

Qui sans égard et sans papiers

Epingla le beau papillon

Et Cendrillon sans mot pépier

De protéger son maquignon

Qui l’empêche de se maquiller

Et lui fait porter des haillons

Mais Cendrillon le coeur croisé

Attend derrière ses croisillons

A force de manier le maillet

Finit par briser ses maillons

Et quand le Barbe-bleue  n’y est

Ca se bouscule au portillon

Des moussaillons et des postiers

Des estafiers et des troufions

Et à donner de l’oreiller

Cendrillon chope les oreillons

Sa réputation s’est cariée

Soudain s’est tu son carillon

Et Cendrillon sans cavalier

S’envoie du vin de Cavaillon

La vahiné bien avinée

Arbore un teint très vermillon

Et sous son parfum vanillé

Sent la vinasse d’Avignon

Met à bas ses us casaniers

Et troue son bas au casino

Tend son croupion pour titiller

Des croupiers un brin tatillon

Sous des aspects très policés

Un policier très polisson

Fait mine de lui tendre un  billet

Pour l’entortiller d’un bâillon

Et Cendrillon de se réveiller

L’esprit brouillé le teint brouillon

Sous un pont d’avoir roupillé

Franchement tu parles d’un réveillon

C’est qu’à force de pas lésiner

L’alcool ça vous laisse des lésions

Se mettre au vert, au verre a thé

Serait peut-être une solution

Mais l’aspirine en vérité

Dissout ses bonnes résolutions

Ses instincts sont trop carnassiers

Pour cadenasser ses malfaçons

Et Cendrillon sans plus nier

Ses réprouvables addictions

Laisse là plumeau et tablier

Accroche des plumes à son giron

Et d’un sourire lascif et blond

S’en va brûler ses blancs jupons…

 

[Scène slam de la MF du 18/12/2009.]

Portrait: Docteur Bonesire et Mister Slam

Vendredi 20 novembre 2009

VincentIl fait partie de cette drôle de clique qui hante les scènes montoises du jeudi soir, celle de la Maison Folie, mais aussi celle, plus modeste, du petit café littéraire où nous nous retrouvons. Un parmi les autres, ni meneur ni effacé. Mais il capte le regard, par son maintien, sa prestance. Ce qu’on remarque en premier chez lui, cependant, ce sont les yeux. De grands yeux bleu myosotis plantés dans un scalp arrogant. Des yeux qui crient, dissimulent ou révèlent, selon les circonstances.

Lui, c’est Vincent Bonesire, alias Ferez, slameur de talent, ancien rappeur verviétois parachuté dans le Hainaut par les hasards de la vie. Le rap, justement, ses productions d’avant, il n’a pas trop envie d’en parler. « C’était de la merde », résume-t-il avec un petit rire gêné qui se mêle aux tintements de verres à pied et de sous-tasses,  « un discours et une attitude qui ne me correspondent plus aujourd’hui. ». Aujourd’hui, il préfère le slam. Une aventure qui a commencé il y a un peu plus d’un an, par goût du challenge. « Quelques potes m’avaient mis au défi de monter sur scène et de lâcher un de mes textes ». La réaction du public est énorme. Surpris, content, Vincent se prend au jeu et revient, une fois, puis deux. Sa gouaille énergique et ses textes travaillés au scalpel conquièrent l’audience à chaque performance. Tandis qu’au fil des mois, les spectateurs acclament Ferez, le cracheur de vérités enflammées, la famille slam apprend, elle,  à connaître Vincent, ce grand type timide de 33 ans, au perpétuel sourire de Joconde. Où s’arrête l’un, où commence l’autre?

Comme pour tous les schizophrènes de la scène, la limite est trouble. Mais elle existe. Ferez, c’est le blason endossé il y a quinze ans, en hommage à l’ami disparu. C’est aussi le masque d’airain indispensable à la survie dans ce qu’on appelle de ce côté-ci de la barrière « les bas-quartiers », l’armure qui sert à encaisser autant qu’à dissuader. L’âge et les expériences l’ont aidé à prendre de la distance. « Ferez est sorti de ma vie au moment de mon incarcération. C’est là que Vincent redémarre. » C’est ainsi qu’il résume pudiquement cette difficile période de transition. Les silences parfois suffisent, l’anecdote ne nous apprendrait de toute façon rien d’essentiel. « J’ai énormément écrit à cette époque-là, mais ce sont des textes que je n’oserais jamais ressortir ici. Ceci dit, Ferez reste tout de même présent, dans mon art. »

Ferez

Ferez, c’est à présent l’épouvantail qui lui permet de se lâcher sans complexe, un vieux costume qu’il connaît bien et dont il peut se jouer à son aise. « Ça me permet d’être moi-même en restant derrière le masque: c’est un exutoire. Mais même comme ça, je modère mon agressivité par rapport à ce que je faisais avant. J’essaie d’écrire des textes plus recherchés aussi. J’essaie de m’élever. » Assise avec quelques amis à l’autre bout du local, son amoureuse le couve discrètement d’un regard qu’il lui rend bien. « C’est un nouveau monde ici, ajoute-t-il doucement, «  très très loin de ce à quoi j’ai été habitué. J’espère m’y épanouir, mais je sens que pour ça je dois montrer patte blanche, ne pas choquer. Je risque de rester en mode « introverti » encore un certain temps. Mais quelque part, ça fait du bien, un peu de civilité. »

S’il essaie de se reconstruire, Vincent ne renie jamais rien, ni dans sa prose, ni dans ses actes. Ses potes d’avant, sa famille restée du côté d’Hodimont, il les voit encore régulièrement; certains comprennent son évolution, d’autres pas.  Tant pis. La casquette de Ferez en poche, Vincent continue sa route, essaie de la rendre belle. « Pour la suite? Je ne sais pas…Je n’ai pas d’ambitions, pas de prétentions. Juste des envies. Plein d’envies ».

C’est ce qui maintient en vie, paraît-il…

img_1529

Retrouvez Vincent/Ferez et les autres slameurs lors de la prochaine scène de slam-poésie de la Maison Folie,à Mons, le 18 décembre prochain.

Slam 12/11: “Ornitholove”

Jeudi 19 novembre 2009

Je suis ornitholove
Je collectionne les drôles d’oiseaux
J’y ai laissé des plumes,
Un jour je m’en ferai un chapeau
Quelque part entre Mère Teresa et Arche de Noé
Je traîne derrière moi une collection d’éclopés
Du tourtereau roucoulant au grand serin désespéré
En passant par
Le dindon et sa farce (qui a tourné court)
Le coq sans perchoir (mais avec poulailler)
Le paon sans sa roue (ou alors de secours)
Le faucon plus vrai que nature (avec certificat d’authenticité)
Le butor manchot (dans sa cage dorée)
Le pigeon sans nichoir (mais déjà bagué)

C’est plus fort que moi, j’ai
toujours eu un faible pour les spécimens déclassés
Mais Alouette, gentille alouette,
Par les sirènes des miroirs ne te laisse pas tenter…
Car l’échassier au long col convaincu d’avoir trouvé sa poule aux oeufs d’or
Dévoile tôt ou tard des dents longues
C’est pour mieux te plumer mon enfant
Et le coucou (cou-ci cou-ça, parfois bon coup parfois pas)
S’incruste dans ton nid et puis prends
Ses jambes à son…cou
Mais que voulez-vous
Je suis anthropolove
Parmi les bêtes en troupeaux
J’ai failli y laisser ma peau,
Si ça arrive, je m’en ferai un manteau
Et j’ai trop de classe pour t’abreuver de noms d’oiseau
Mais force est de constater
Que les graines de sagesse que je sème dans ta tête de linotte font
Trois petits tours et puis s’en vont
Que tes discours de martin-prêcheur volent aussi bas qu’une hirondelle avant l’orage
Que les cigognes quoi qu’on en dise sont toujours de passage
Que les connards en col vert ne m’impressionnent plus
Que les goélands en goguette
N’ont pas le charisme de Jonathan Livingstone
Et que les charognards, toujours, guettent.
Ceci dit
Loin de moi l’envie de faire l’autruche
Et par le truchement d’un coeur bien accroché à mon sac à dos
Je fais taire Caliméro et
Le nez au ciel, j’affûte mes appeaux
Ni grue ni bécasse, je cherche l’oiseau rare et en attendant
Je continue à manger du merle
Jusqu’au jour où j’en trouverai un qui soit blanc…
Je suis ornitholove
Je collectionne les drôles d’oiseaux
J’y ai laissé des plumes,
Mais
J’en ai gardé une
Pour écrire, c’est plus qu’il n’en faut…

plume


  • girls boutique party dress
  • free sex lonely wives
  • free porn brown sugar video
  • beutiful pornstar jamie lynn orgasm
  • lesbian doctor fondling breast exam fuck
  • porns amateur in mexico
  • anal sex videosu indir
  • annette dawn bikini videos
  • keira knightley pics with nipples exposed
  • Teen angels pics
  • naked hollywood movie
  • Pictures of nude housewives
  • compare prices petite greenies
  • Really hot pussy
  • video amateur share adult
  • Big boobs models
  • asian mature handjob
  • black and white party tables
  • black amateur handjob
  • free hentia porn galleries
  • Nude indian videos
  • pussy cums all over dick
  • big tits blow job videos
  • free home made ebony videos
  • naked little mile school girls
  • new york mature pussy massage
  • suck dick asian
  • sex reality utube
  • Sexy naked black man
  • free spanking sex video
  • chicks peg guys galleries
  • leg sex babes preview trailer
  • girl party ideas virginia
  • free galleries of naked male models
  • pictures of beautiful blonde women
  • wife spa sex story
  • girls in skirts anal
  • anchorage alaska fuck sex dennis maloney
  • free asian tgirls tube
  • public nudity japan
  • girl in skirt showing her pussy
  • kelli giish bikini pics
  • Asian group sex videos
  • amateur girls nude forum
  • dark hair blonde streaks pictures
  • horny girls masturbating videos
  • Blacks on whites sex
  • latin women bikini pics
  • ass fucked videos
  • young innocent petite girls
  • awesome deep throat video
  • jizzhut black girl
  • Sex nude hot
  • Nudist beaches sex
  • dawn allison tits video
  • couples seduce teends
  • teens xxx girls
  • japanese boobs pics
  • holic girls uniforms off xxx
  • bukkake facial cumshot pics
  • Hot nude teens
  • asian ladyboys video
  • Jesse jane nude videos
  • free muslim sex movies
  • free ebony porn tube
  • watch homemade sex movie
  • mature horny pussy orgasm
  • teenie girl photography
  • free erotic men underwear porn
  • hot girl plays with her tits
  • xxx video free hardcore
  • sex swingers in south dakota
  • military porn pictures
  • free oral sex video downloads
  • lezbo sex girls
  • hermaphrodite porn xxx
  • party girls vids
  • google search big dick porn
  • sugar gliders sexuall mature
  • nbc winter olympics neil young
  • Nude in public picture
  • whu guys crave anal sex
  • hottest teen girlfriends
  • mature grandma movies
  • wife pregnant by blacks
  • horny amateur slut wife video
  • pussy illustrated parts
  • young bareback sex
  • mike adriano anal pretty girls pov
  • old women with girl xxx
  • free inseset sex videos
  • Hot teen in thong
  • petite african pussy
  • sexy prisoner fuck guard
  • history porn videos
  • pussy gets stretched out
  • nude amateur home video
  • dong sex girls
  • young teen pic gallieres
  • milf anal xxx
  • christy marks pussy
  • wife watches husband sex with man
  • hi anal oral
  • oxford girls naked
  • Anal sex video gallery
  • beatiful wet pussy
  • nifty young butt
  • houston sex group
  • black babes boobs
  • mature videos moms
  • skinny black pussy pornhub
  • blonde pornstar hardcore
  • super hardcore porno
  • Jesse logan nude photo
  • Sex videos for ipod touch
  • boobs falsh sex
  • young girl panty models
  • teen loves large black dildo
  • teen gag fuck
  • the girls room movie review
  • ebony teachers sex videos
  • chua soi lek sex video online
  • teen bikini models molly
  • euro sex party movie
  • Russian girls upskirt
  • couples and sex galleries
  • hot lesbians chicks fucking
  • petite black girl dancers
  • hardcore girl kissin naked
  • porn videos ofl couples
  • latin lesbians pussy
  • pussy grabbing fights
  • japan teen xxx thumb
  • Lesbian sex movis
  • little young teens slut load
  • twink anal sex galeries
  • free lesbo lick vids
  • big breasted teen gallery
  • brad pitt gossip bikini pictures
  • mature amateur threesome videos
  • wife tube xxx
  • sex with a bitch
  • best sex movie show
  • free porn pictures and movie
  • girl riding orgasm pillow
  • fine black men naked
  • Teens swallow cum
  • naked girl twinks
  • latina pussy eaters
  • nudism and sex and pictures
  • dp group sex
  • thai porn videos free chicks
  • hardcore gym sex pictures
  • pics of natral huge tits
  • black black ass aiction
  • petite formal beaded jackets for women
  • japanese teen porn vids
  • anal gangbang creampie video
  • hot wife gives blowjob
  • free porn videos fingering
  • pussy licking by a virign
  • free defloration fetish porn galleries
  • free interracial teen lesbian porn
  • free movie porn bukkake
  • amateur orgasm galleries
  • deepthroat blowjob movie galleries
  • teen amuture blowjob porn
  • woman fuck girl
  • free nude ass shaking videos
  • free mature glamour porn movies
  • video tube ebony adult
  • xxx erotic cp
  • pics of topless female models
  • cheating pussy videos
  • sexy hot blonde college girls fucking
  • metart blonde teen free gallery
  • Teens suck and fuck
  • Brazilian ass lick
  • spanked bare ass pics
  • free interracial crossdressing videos
  • free teen lingerie porn galleries
  • sexy hairy brunettes
  • free nude pictures of black women
  • hd babes xxx
  • mens porn free videos
  • free public erotic photo gallerys
  • Naked girl boob
  • torrent real blonde pussy
  • boobs on young females
  • wild naked mature women videos
  • naked girl videos for ipod
  • home girlfriend handjob
  • stolen naked facebook pics
  • girls wrestling in oil naked
  • Indian aunty boob press
  • Young stocking sex
  • porn femandjoy amateur
  • Aishwarya rai sex video
  • guy arouses girlfriend sex
  • school girl porn movies free
  • young flat shaved girls
  • for fuck girl near ok
  • skinny girls white big ass
  • Naked girls with gun
  • free xxx sex video gallery
  • videos girls orgasms
  • magnet in your pussy
  • Little naked girls
  • picture of perfect butt
  • asian anal miyagi mimi
  • my first interracial sex
  • free nude teen illegal pictures
  • mature group sex motel videos
  • preg shaved pussy
  • blatinos couples having sex
  • Tracy ryan sex scene
  • hot for teen boy dick
  • girl fingers boy video
  • girls kissing party
  • teacher student sex videos free
  • marcus patrick naked pics
  • mature hairy hjairy pussy pics
  • sexulus wife and friends
  • teen naked pics nudism
  • Sandra bullock hot sex
  • free minute porn gallery moviesvideos
  • lonely housewives looking for sex
  • spank that black ass
  • waterpark girls pics
  • long slow blowjob by wife
  • jug sucker ebony video
  • private mature vids
  • nonnude very young girls in dresses
  • big tits pictures galleries
  • scary movie star teen porn pics
  • free quicktime porn videoes
  • skinny jeans girl boobs
  • young bi boys fuck
  • wife cum and swallow vids
  • baking steak petite
  • nervous teen sex video free
  • black suck own nut out
  • teen black grils
  • black mail my friends mom porn
  • movie review uptown girls
  • hot girls not naked
  • men force pussy lips apart
  • nice mature ass pics
  • free teen amateur thumbs video gallery
  • blue tube porn video
  • smothering vids fantasy porn
  • Desi girl kiss
  • young teen girl pov videos
  • homemade sex videos hamster
  • ladies that suck dicks and fuck
  • Female breast milk
  • group sex orgy spot
  • black breeding sex stories
  • young tiny titys teens
  • Naked sex images
  • Patricia ford nude photos
  • ghetto black home sex videp uploads
  • i love your pussy wet
  • asian muslims marrying black guys
  • sex porn fuck video
  • free black college cheerleaders galleries
  • ah shemale videos
  • free xxx latina porn pic galleries
  • pictures nude teen
  • porn video host
  • sex pics search engine
  • teens extreme hardcore tamed
  • hot blonde girl doing webcam tease
  • teen naturist picture forum
  • milf anal movie thumb gallery
  • anal humiliation asian
  • sex video amateur post wife swallows
  • teenage in sexy micro bikini sites
  • free amateur porn dump
  • fake angelina jolie naked pics
  • black amateur dick
  • girls massage sex escorts conseption paraguay
  • amateur kissing girlfriend
  • preformers for lesbian porn erie pa
  • free senior threesome sex
  • homemade toy pussy
  • young girls at beach pix
  • Blonde girl big tits
  • Striping hot girls
  • free amateur french porno
  • pound beauty the movie
  • babe pours water into pussy video
  • artistic photos of very young girls
  • lol very young girls
  • asian hooker porn
  • Girls playing with sex toys
  • victoria white california anal girls
  • Teen strippers video
  • suck a big fat tranny dick
  • kinky lesbian orgasm
  • hookers caught sex videos
  • wife having sex with neighbor
  • licking guys ass videos
  • asian teens in lingerie s
  • shemale fuck guys videos
  • free black porn cids
  • indian young sex
  • hot sexy babes pics
  • destroyed daughters extreme teen sex site
  • pussy peeing in mouth
  • petite tits handjob video
  • nipples close up gallery
  • Interracial amateur sex
  • free matron sex videos
  • vanilla deville blowjob video
  • young couples anal
  • pussy fucked and wet
  • ibig pussy in public
  • vaginal infections through oral sex
  • real amateur anal
  • lesbian pussy cream
  • sexy brunette teens porn
  • screaming girl having orgasm
  • thick young black girls nude
  • free dfw ametuer fuck videos
  • pornstar webcams free
  • pics of ashley bad girls club
  • wife joins suck own
  • Nude hermaphrodite pictures
  • puffy amiyumi teen titans japanese
  • Movies sex milf
  • unusual wife sex
  • movies breasts ratings
  • free male interracial picture post
  • blonde teen download
  • shemale hand job galleries
  • skinny black girls getting fuckd
  • free amateur creampie video
  • old girl younger girl
  • big black wet ass
  • black beauty television series
  • free long homemade solo teen orgasm
  • innocent teen girlfriend vidoes
  • teen tampon and orgasm
  • white wife deepthroat black dick
  • asian wet pussy massage
  • nude beach babes xxx
  • a halloween party japan
  • penis oral party pictures
  • spanked little girls pictures
  • teenie girl sex pics
  • sexy plump asian women
  • mature bizarre sex videos
  • crysis asian girl
  • fucking hot wives and swingers
  • black gir xxx
  • Indian interracial relationships
  • stories exotic erotic young coercive
  • taboo topics in sex
  • whore wife black cock
  • fingering sleeping girlfriend porn
  • sexy bikini and thong images
  • robin thicke wife in video
  • naked babes movies
  • young black women porno
  • youngest teen pay sites
  • big tits bigger cock pics free
  • amature mature pics xxx
  • Asian orgy porn
  • mature girls galleries
  • abdl stories teen girl
  • pheonix school girl video
  • sexy naked teenager
  • free male hardcore porn
  • school girl in uinform pussy
  • swimsuit model pussy
  • xxx jap porn
  • sex in black families porn
  • girls flashing their tits videos
  • ashley haze black ass busters
  • high school girl japanese movie
  • Milf anal movie
  • sexy ass cosplay
  • girls gone wild fullmovie
  • robbs naked nude celebrity pictures
  • full length amateur teen movie
  • hardcore bondage pics
  • mature porn wives
  • naked little tiny girls
  • free movies with aimal sex
  • drunk girls fuck strippers videos
  • shaved pussy and big asses
  • felching anal sex
  • julia sweet pussy
  • anal creampie sex videos
  • selfshot high school girl pictures
  • Asian naked girls
  • fat shemale sex
  • chicks with dicks fuckin men
  • Perfect ass teens